Optimiser les coûts et l’impact environnemental dans la production de vitrage

Consommer moins mais consommer mieux !

Nous nous sommes engagés dans une démarche d’optimisation des coûts de production au travers, notamment, de la réduction de la consommation de matière. Cela signifie très concrètement :

Agir en amont des commandes de double vitrage en optimisant la taille des vitrages produits, pour générer moins de déchets de production.

Notre équipe formée est régulièrement sollicitée pour conseiller les clients architectes, bureaux d’études et maîtres d’œuvre, dès l’étape de conception d’un projet de construction ou de rénovation.

Cette collaboration renforcée permet d’identifier les caractéristiques techniques, financières et esthétiques attendues en phase d’étude.

Ce sont grâce à ces échanges que nous pouvons concevoir et construire des bâtiments à la fois performants en hiver, confortables en été et bas carbone en toute saison, tout en respectant les budgets.

Optimisation de notre bilan carbone
en rationalisant les produits verriers mis en oeuvre sur nos deux sites de production.
Réduction des déchets de production
en optimisant la taille des vitrages produits.

Par ailleurs, nous mettons en place des indicateurs propres à notre bilan carbone afin de suivre la pertinence de nos actions.

Le volume, l’orientation et l’usage du bâtiment tertiaire vont influer, tout comme la taille et le type de vitrage vont être déterminants. 

Pour réduire de manière significative nos déchets de production, il existe de multiples solutions adaptées à chaque projet architectural :

  • Ajustement du calepinage.
  • Rationalisation des produits verriers mis en œuvre.
  • Production au plus proche du lieu de pose grâce à nos 2 sites de production.
  • Interventions en aide à la pose afin d’éviter un stockage prolongé des vitrages et assurer concomitamment l’approvisionnement du chantier.

 

Nous sommes à votre disposition pour étudier ensemble comment optimiser les coûts et l’impact environnemental de vos programmes tertiaires.